Publication des collections de l'EFEO

Ladanse des Pou Gneu Gna Gneu à Luang Prabang

Ladanse des Pou Gneu Gna Gneu à Luang Prabang

Les Pou Gneu et les Gna Gneu sont les ancêtres protecteurs de la ville de Luang Prabang. A l'occasion des cérémonies du nouvel an les officiants vont revêtir les masques et costumes faits de toile et couverts de ramie pour la danse rituelle des Pou Gneu Gna Gneu.

 

Avant la cérémonie, le médium demande la permission aux génies d'utiliser les masques et leur offre des mets sucrés. Le "personnel sacré" muni des masques se rend sur l'esplanade du that (ou stûpa, est  une structure architecturale, représentation aniconique du Bouddha, pouvant abriter des reliques, contenir des objets ayant appartenu au Bouddha).

 

Trois figures entrent en scène dans cette danse masquée : les deux ancêtres Gneu et le petit lion d'or. Au rythme du tambour frappé par le médium, un des ancêtres Gneu raconte l'histoire de la capture du petit lion d'or :

Selon une légende, les Pou Gneu Gna Gneu vivaient autrefois au ciel d'où ils furent exilés. La terre n'existant pas encore et l'eau s'étendant à perte de vue, le roi des Thên, les grands génies, leur assura que partout où ils piétineraient, la terre apparaîtrait et les chargea de créer le monde. Une fois le territoire créé, en se promenant dans les forêts de l'Himalaya ils capturèrent un petit fauve. Ils le nommèrent "lion précieux", "lion d'or" et l'adoptèrent. Les ancêtres Gneu moururent après avoir libéré la région de Luang Prabang du monstre, yaksa, qui la ravageait. Avant leur mort, ils recommandèrent aux habitants de créer des masques à leurs effigies en précisant que chaque année ils devraient les faire danser pour que des yaksa ne tentent pas à nouveau de détruire le pays.

Les Pou Gneu et les Gna Gneu sont les ancêtres protecteurs de la ville de Luang Prabang. A l'occasion des cérémonies du nouvel an les officiants vont revêtir les masques et costumes faits de toile et couverts de ramie pour la danse rituelle des Pou Gneu Gna Gneu.

 

Avant la cérémonie, le médium demande la permission aux génies d'utiliser les masques et leur offre des mets sucrés. Le "personnel sacré" muni des masques se rend sur l'esplanade du that (ou stûpa, est  une structure architecturale, représentation aniconique du Bouddha, pouvant abriter des reliques, contenir des objets ayant appartenu au Bouddha).

 

Trois figures entrent en scène dans cette danse masquée : les deux ancêtres Gneu et le petit lion d'or. Au rythme du tambour frappé par le médium, un des ancêtres Gneu raconte l'histoire de la capture du petit lion d'or :

Selon une légende, les Pou Gneu Gna Gneu vivaient autrefois au ciel d'où ils furent exilés. La terre n'existant pas encore et l'eau s'étendant à perte de vue, le roi des Thên, les grands génies, leur assura que partout où ils piétineraient, la terre apparaîtrait et les chargea de créer le monde. Une fois le territoire créé, en se promenant dans les forêts de l'Himalaya ils capturèrent un petit fauve. Ils le nommèrent "lion précieux", "lion d'or" et l'adoptèrent. Les ancêtres Gneu moururent après avoir libéré la région de Luang Prabang du monstre, yaksa, qui la ravageait. Avant leur mort, ils recommandèrent aux habitants de créer des masques à leurs effigies en précisant que chaque année ils devraient les faire danser pour que des yaksa ne tentent pas à nouveau de détruire le pays.

EFEO_LAO20732_2 Fêtes du Nouvel An laotien : offrandes aux ancêtres mythiques
EFEO_LAO20732_2 Fêtes du Nouvel An laotien : offrandes aux ancêtres mythiques | EFEO_LAO20732_2 Fêtes du Nouvel An laotien : offrandes aux ancêtres mythiques
EFEO_LAO20720_2 Fête du Nouvel An laotien : les trois masques pour la cérémonie de la danse des ancêtres disposés dans l'autel des devata luong
EFEO_LAO20720_2 Fête du Nouvel An laotien : les trois masques pour la cérémonie de la danse des ancêtres disposés dans l'autel des devata luong | EFEO_LAO20720_2 Fête du Nouvel An laotien : les trois masques pour la cérémonie de la danse des ancêtres disposés dans l'autel des devata luong
EFEO_LAO20721_2 Cérémonie du Nouvel An laotien : Masque du “lion de cristal et d’or”
EFEO_LAO20721_2 Cérémonie du Nouvel An laotien : Masque du “lion de cristal et d’or” | EFEO_LAO20721_2 Cérémonie du Nouvel An laotien : Masque du “lion de cristal et d’or”
EFEO_LAO20731_1 Fête du Nouvel An laotien : le maître du rituel oint d'alcool les lèvres des ancêtres
EFEO_LAO20731_1 Fête du Nouvel An laotien : le maître du rituel oint d'alcool les lèvres des ancêtres | EFEO_LAO20731_1 Fête du Nouvel An laotien : le maître du rituel oint d'alcool les lèvres des ancêtres
EFEO_LAO20707_1 Cérémonie du Nouvel An : membre du personnel sacré portant un des masques des ancêtres pour la danse de Pougneu Gnagneu
EFEO_LAO20707_1 Cérémonie du Nouvel An : membre du personnel sacré portant un des masques des ancêtres pour la danse de Pougneu Gnagneu | EFEO_LAO20707_1 Cérémonie du Nouvel An : membre du personnel sacré portant un des masques des ancêtres pour la danse de Pougneu Gnagneu
EFEO_LAO20730_2 Masque en bois laqué représentant l'ancêtre Pu-gneu, fête du Nouvel à Luang Prabang en 1954
EFEO_LAO20730_2 Masque en bois laqué représentant l'ancêtre Pu-gneu, fête du Nouvel à Luang Prabang en 1954 | EFEO_LAO20730_2 Masque en bois laqué représentant l'ancêtre Pu-gneu, fête du Nouvel à Luang Prabang en 1954
EFEO_LAO20728_2 Cérémonie du Nouvel An laotien : Danse des Pou Gneu Gna Gneu et du Petit Lion devant le That Pathoum
EFEO_LAO20728_2 Cérémonie du Nouvel An laotien : Danse des Pou Gneu Gna Gneu et du Petit Lion devant le That Pathoum | EFEO_LAO20728_2 Cérémonie du Nouvel An laotien : Danse des Pou Gneu Gna Gneu et du Petit Lion devant le That Pathoum
EFEO_LAO20728_1 Cérémonie du Nouvel An laotien : Danse des ancêtres Pou Gneu Gna Gneu et du Petit Lion devant le That Pathoum
EFEO_LAO20728_1 Cérémonie du Nouvel An laotien : Danse des ancêtres Pou Gneu Gna Gneu et du Petit Lion devant le That Pathoum | EFEO_LAO20728_1 Cérémonie du Nouvel An laotien : Danse des ancêtres Pou Gneu Gna Gneu et du Petit Lion devant le That Pathoum