Publication des collections de l'EFEO

Symboliquedes lieux

Symboliquedes lieux

Rituel "Sa La Sha"
Rituel "Sa La Sha"

Les Lisu déplacent ou éclatent souvent, pour diverses raisons (sociales, économiques, etc.), leur lieu de résidence. Aussi la notion de village chez les Lisu s’expérimente-t-elle davantage dans les interactions entre les foyers proches les uns des autres que dans un espace global animé d’un sentiment de communauté. Un facteur déterminant dans l’installation d’un village est la crainte de la puissance mythique de l’eau : c’est une des raisons pour lesquelles les Lisu ont développé un système complexe d’aqueducs en bambou desservant leurs lieux de résidence en eau, afin de ne pas être exagérément exposés à cette puissance.

Chaque village lisu se doit d’ériger un « sanctuaire de l’esprit du gardien du village », lequel a la charge d’éloigner toute influence néfaste de l’espace habité. Quant aux maisons, aucune ne doit être construite exactement en face d’une autre, au risque d’obstruer les chemins empruntés par les esprits. L’intérieur d’une habitation est un espace savamment découpé selon le statut des occupants. La partie ouest est une zone féminine, là où sont stockés les légumes et où se situe le four. Les biens en lien avec l’acquisition d’argent (gingembre, pommes de terre, opium…) sont eux entreposés à l’est, dans la zone masculine. Si une jeune femme lisu installée chez ses beaux-parents évolue principalement dans la partie ouest de la hutte, une femme mariée au maître de maison dormira elle dans le secteur masculin, au moins jusqu’au terme de sa grossesse : à cette période, une couche spéciale lui est alors préparée dans le secteur des femmes, au plus près du feu.

Les Lisu déplacent ou éclatent souvent, pour diverses raisons (sociales, économiques, etc.), leur lieu de résidence. Aussi la notion de village chez les Lisu s’expérimente-t-elle davantage dans les interactions entre les foyers proches les uns des autres que dans un espace global animé d’un sentiment de communauté. Un facteur déterminant dans l’installation d’un village est la crainte de la puissance mythique de l’eau : c’est une des raisons pour lesquelles les Lisu ont développé un système complexe d’aqueducs en bambou desservant leurs lieux de résidence en eau, afin de ne pas être exagérément exposés à cette puissance.

Chaque village lisu se doit d’ériger un « sanctuaire de l’esprit du gardien du village », lequel a la charge d’éloigner toute influence néfaste de l’espace habité. Quant aux maisons, aucune ne doit être construite exactement en face d’une autre, au risque d’obstruer les chemins empruntés par les esprits. L’intérieur d’une habitation est un espace savamment découpé selon le statut des occupants. La partie ouest est une zone féminine, là où sont stockés les légumes et où se situe le four. Les biens en lien avec l’acquisition d’argent (gingembre, pommes de terre, opium…) sont eux entreposés à l’est, dans la zone masculine. Si une jeune femme lisu installée chez ses beaux-parents évolue principalement dans la partie ouest de la hutte, une femme mariée au maître de maison dormira elle dans le secteur masculin, au moins jusqu’au terme de sa grossesse : à cette période, une couche spéciale lui est alors préparée dans le secteur des femmes, au plus près du feu.

EFEO_KLEO00639 Village scenery.
EFEO_KLEO00639 Village scenery. | EFEO_KLEO00639 Village scenery.
EFEO_KLEO00538 Water system based on bamboo pipes.
EFEO_KLEO00538 Water system based on bamboo pipes. | EFEO_KLEO00538 Water system based on bamboo pipes.
EFEO_KLEO00070 Lisu village shrine, "Idama"
EFEO_KLEO00070 Lisu village shrine, "Idama" | EFEO_KLEO00070 Lisu village shrine, "Idama"
EFEO_KLEO00490 At Apamo Hee or the house of great grandfather or the village shrine. The swords and chains are made of bamboo and they represent a weapon to protect the villagers.
EFEO_KLEO00490 At Apamo Hee or the house of great grandfather or the village shrine. The swords and chains are made of bamboo and they represent a weapon to protect the villagers. | EFEO_KLEO00490 At Apamo Hee or the house of great grandfather or the village shrine. The swords and chains are made of bamboo and they represent a weapon to protect the villagers.
EFEO_KLEO00197 A Lisu woman is throwing a bunch of straw to the men on the roof. They are building Dr. Otome's house.
EFEO_KLEO00197 A Lisu woman is throwing a bunch of straw to the men on the roof. They are building Dr. Otome's house. | EFEO_KLEO00197 A Lisu woman is throwing a bunch of straw to the men on the roof. They are building Dr. Otome's house.
EFEO_KLEO00120 A Lisu household and clothes hanging.
EFEO_KLEO00120 A Lisu household and clothes hanging. | EFEO_KLEO00120 A Lisu household and clothes hanging.
EFEO_KLEO00776 An old Lisu woman is standing behind a bamboo fence.
EFEO_KLEO00776 An old Lisu woman is standing behind a bamboo fence. | EFEO_KLEO00776 An old Lisu woman is standing behind a bamboo fence.
EFEO_KLEO00397 The Lisu medium is drinking holy water and spraying it on the back of the participants.
EFEO_KLEO00397 The Lisu medium is drinking holy water and spraying it on the back of the participants. | EFEO_KLEO00397 The Lisu medium is drinking holy water and spraying it on the back of the participants.
EFEO_KLEO00616 Awu, a Lisu woman, is looking after her newborn baby near bonfire.
EFEO_KLEO00616 Awu, a Lisu woman, is looking after her newborn baby near bonfire. | EFEO_KLEO00616 Awu, a Lisu woman, is looking after her newborn baby near bonfire.
EFEO_KLEO00611 Aduma sits on top of heated herbs after delivery.
EFEO_KLEO00611 Aduma sits on top of heated herbs after delivery. | EFEO_KLEO00611 Aduma sits on top of heated herbs after delivery.
EFEO_KLEO00049 A Lisu man is carrying a paper umbrella in order to pay respect to the "Idamo" or "the big spirit of the mountain"
EFEO_KLEO00049 A Lisu man is carrying a paper umbrella in order to pay respect to the "Idamo" or "the big spirit of the mountain" | EFEO_KLEO00049 A Lisu man is carrying a paper umbrella in order to pay respect to the "Idamo" or "the big spirit of the mountain"
EFEO_KLEO00535 Two Lisu men are leading the ritual at the "Sa La Sha" ceremony.
EFEO_KLEO00535 Two Lisu men are leading the ritual at the "Sa La Sha" ceremony. | EFEO_KLEO00535 Two Lisu men are leading the ritual at the "Sa La Sha" ceremony.
EFEO_KLEO00108 "Ku Sua" refers to the most dangerous spirit. During a family ritual, members will give up some of their old clothes, old shoes, as well as ginger seeds, corn, salt, chili, etc. or different types of food in a tray. This tray will be placed at the edge of the community.
EFEO_KLEO00108 "Ku Sua" refers to the most dangerous spirit. During a family ritual, members will give up some of their old clothes, old shoes, as well as ginger seeds, corn, salt, chili, etc. or different types of food in a tray. This tray will be placed at the edge of the community. | EFEO_KLEO00108 "Ku Sua" refers to the most dangerous spirit. During a family ritual, members will give up some of their old clothes, old shoes, as well as ginger seeds, corn, salt, chili, etc. or different types of food in a tray. This tray will be placed at the edge of the community.
EFEO_KLEO00333 A traditional Lisu graveyard, surrounded by a bamboo fence. A basket is hung in front of it.
EFEO_KLEO00333 A traditional Lisu graveyard, surrounded by a bamboo fence. A basket is hung in front of it. | EFEO_KLEO00333 A traditional Lisu graveyard, surrounded by a bamboo fence. A basket is hung in front of it.